Rechercher

14 faits à savoir sur la magie.

Les gens de tous âges aiment la magie, des enfants qui voient des tours de magie à l'anniversaire de leurs amis aux adultes qui la regardent à la télévision ou même achètent des billets pour des spectacles de magie. La magie captive le public pour de multiples raisons : le plaisir, l’excitation de voir des illusionnistes exécuter des choses dangereuses où des actions qui semblent impossibles, l'oubli des problèmes du quotidien, etc.

Grâce à la magie, nous entrons dans un monde fictif de merveilles où rien de mal n'arrive et où tous les dangers disparaissent lorsque le magicien récupère son assistant sain et sauf après avoir été coupé en deux ou qu'il s'échappe lui-même d'un danger imminent. Mais que savez-vous de la magie, en général ?


Voici quelques faits intéressants :


1. Le terme "magie" vient du grec.

L'étymologie du terme est ancienne ; "magie" dérive de mageia (μαγεία). Les premières personnes à accomplir des actes de magie étaient des prêtres persans, appelés magosh en persan et magoi en grec.


2. La magie n'est pas occulte.

Bien que les magiciens aient été associés au diable et à l'occulte pendant des siècles, ce n'est pas le cas. Les tours que les magiciens exécutent sont basés sur l'illusion. Cependant, certains magiciens ont par le passé capitalisé sur l'idée de l'occulte dans leurs publicités, une pratique qui a été exposée comme du charlatanisme.


3. La magie est devenue respectable au début du 18ème siècle.

Jusqu'alors, la magie était une forme de divertissement dans les foires, où des artistes itinérants avaient l'habitude de divertir le public avec des tours tels que le jonglage et la déglutition d'épée. Au début du XVIIIème siècle, la magie est devenue une pratique respectable et a commencé à être pratiquée par de riches mécènes privés.


4. Le look spécifique du magicien n'est pas le fruit du hasard.

L'interprète qui a créé l'apparence spécifique du magicien était Alexandre Hermann, connu sous le nom d'Hermann le Grand, un magicien français. Après lui, les gens s'attendaient toujours à voir des magiciens avec un chapeau haut de forme et une queue-de-pie.

5. Il existe des organisations de magiciens.

Un des plus grande organisation de magie est la "Fraternité Internationale des Magiciens" (IBM) qui publie un journal mensuel appelé "The Linking Ring". La plus ancienne organisation est la "Société des Magiciens Américains" (SAM), dont Houdini a été le président pendant plusieurs années. Il existe également la "Fédération Internationale des Sociétés Magiques" (FISM) qui organisent tous les quatre ans les championnats du Monde de magie ainsi que les championnats d’Europe de magie. En France, bien qu'il existe d'autres clubs, c'est la "Fédération Française des Artistes Prestidigitateurs" (FFAP) qui rassemble le plus de magiciens amateurs et professionnels. Chaque année la FFAP organise un congrès national durant lequel se déroulent les championnats de France de magie. Il existe également une équipe de France de magie de scène et de magie close-up.


6. Secrets professionnels.

Pendant longtemps, les magiciens ont refusé de révéler au public les méthodes de leurs tours et il était difficile pour les débutants d'entrer dans la profession et de trouver des informations pertinentes. La première publication expliquant des tours de magie est "Discoverie of Witchcraft" de Reginald Scot, datant de 1584. N'hésitez pas à cliquer sur le lien Amazon suivant si vous souhaitez vous procurer la réédition de ce livre : https://amzn.to/37YpgNZ. De nos jours, les personnes qui veulent savoir les secrets qui se cachent derrière les tours de magie peuvent avoir accès facilement à ces informations en effectuant des recherches en ligne ou dans les livres de magie. Contrairement à ce que craignaient les magiciens, le public continue d'être captivé par la magie. Peu importe que la magie consiste en des illusions : tant qu'un spectacle apporte quelque chose de nouveau, le public continuera à payer des billets et à applaudir après chaque acte de magie.


7. La magie a été utilisée pour évangéliser.

Saint Don Bosco, un prêtre italien déclaré saint par les catholiques, a utilisé des tours de magie à Turin au XIXème siècle pour aider les enfants à revenir à l'école, à obtenir de l'aide et à aller à l'église. Ce type de magie est appelé magie de l'évangile.


8. La magie en ligne existe.

Tout ce qui peut être porté sur les médias en ligne finira par faire son apparition sur Internet. Il existe des tours de magie en ligne conçus pour fonctionner sur un écran d'ordinateur, sans avoir besoin d'un magicien. Les tours de magie en ligne typiques utilisent des illusions magiques et des tours de cartes traditionnels. À une certaine époque, un tour de magie en ligne est devenu viral sur Internet. Il s'appelait la Boule de cristal d’Esméralda et beaucoup de gens croyaient que leur ordinateur avait des pouvoirs surnaturels. Tout a été révélé lorsqu'une page spéciale a été consacrée à la démystification du tour. Le génie Akinator peut également deviner les personnes ou objets auxquels on pense simplement en posant quelques questions.


9. Les magiciens célèbres peuvent être très riches.

Le magicien le plus riche du monde est David Copperfield, avec une valeur nette de 800 millions de dollars. Il a vendu plus de 33 millions de billets jusqu'à présent et a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 4 milliards de dollars, plus que tout autre artiste solo dans le monde. En 2015, le magazine Forbes l'a classé au 20ème rang mondial des célébrités les mieux rémunérées, et il est propriétaire également de plusieurs îles de vacances aux Bahamas. D'autres magiciens à succès sont devenus millionnaires grâce à la magie, c'est le cas notamment de Penn and Teller, Siegfried and Roy, Lance Burton, Criss Angel ou encore David Blaine.


10. Le terme "magicien" devient démodé.

La magie faisant référence à quelque chose de surnaturel, certains artistes modernes préfèrent le terme "illusionniste" car ils admettent que leurs performances ne sont que des tromperies habiles. Le mentaliste et magicien Joseph Dunninger a déclaré : "Pour ceux qui croient, aucune explication n'est nécessaire ; pour ceux qui ne croient pas, aucune explication ne suffira".


11. Sortir un lapin d'un chapeau n'est pas un tour classique.

Ce tour a été créé par un magicien britannique pour tirer profit de l'intérêt du public pour une femme qui prétendait avoir donné naissance à une portée de lapins. Jusqu'à ce jour, sortit un lapin d'un chapeau n'avait jamais fait partie du spectacle d'un magicien. Même s'il est vrai que beaucoup de magiciens travaillent avec des colombes et des lapins, dans les faits, très peu de magiciens réalisent le tour du lapin dans le chapeau puisque celui-ci demeure très complexe.


12. De nombreux livres sur la magie sont écrits chaque année.

Il est prouvé que la magie fait l'objet de plus de livres que les autres arts du spectacle. Ces livres n'apparaissent généralement pas dans les librairies publiques et sont plutôt vendus dans des magasins spécialisés, dédiés aux magiciens.


13. D'où viennent les termes "hocus pocus" et "abracadabra" ?

Les mots magiciens "hocus pocus" sont tirés du nom d'un sorcier de la mythologie nordique, appelé Ochus Bochus. D'autre part, "abracadabra" vient d'une inscription que les gens portaient à l'intérieur de leurs amulettes pendant la peste noire pour les protéger de la maladie (selon l'écrivain anglais Daniel Defoe).


14. Houdini est mort à Halloween.

C'est à Halloween 1926 que Harry Houdini, le célèbre magicien et maître de l'escapologie, a eu une mort mystérieuse. Il donnait une conférence à un groupe d'étudiants, lorsque quelqu'un dans le public lui a donné un coup de poing dans l'abdomen pour vérifier si la déclaration d'Houdini selon laquelle il sait résister à tout coup porté dans ses abdominaux était vraie. Le magicien est mort quelques jours plus tard d'une péritonite, mais des rumeurs ont cependant dit que les coups à répétition étaient la cause de sa mort.


Copyright © 2020 - Nicolas Subra

À PROPOS :

PRESTATIONS :

RÉSEAUX SOCIAUX :